Marionnettes Géantes > Des géants

Des géants

Cerne Abbas

Si la compagnie des Grandes Personnes sort avec des marionnettes géantes plutôt qu’avec des puces savantes, ce n’est pas seulement parce qu’elles sont plus visibles, plus faciles à montrer, plus efficaces comme sculptures à l’échelle de la ville. C’est aussi pour nous permettre de renouer avec les géants de nos légendes, de toutes les légendes du monde.
Ils sont nos prédécesseurs sur la planète ; les savants qui ont découvert les premiers ossements fossiles, fascinés par leur taille démesurée et leur dureté, ont conclu qu’ils appartenaient à des géants antédiluviens.
Titan, cyclopes ou ogres, ils ont modelé la terre.

En Méditerranée, pour s’amuser, ils se sont jetés à la tête des montagnes qui ont fait des îles. Ils ont assemblé les blocs énormes si précisément joints des murailles de Mycènes ou de Tirynthe. Ailleurs, les dolmens et les menhirs leur ont servi de pierres tombales ou encore de tables et de tabourets. Ce sont peut-être aussi nos parents. En tout cas, le géant Er-Töshtük a engendré les Kirghiz, Soslan les Ossètes.
Leur vitalité est souvent brute, désordonnée et même séditieuse. Ils ne sont pas du genre à se contenter de peu. Certains comme Briarée ont escaladé les cieux pour défier les dieux. D’autres leur ont volé leurs secrets : Prométhée a dérobé celui du feu et Gilgamesh celui de l’immortalité. D’autres encore ont habité les volcans où leur force trop vaste s’employait à forger des anneaux ou des boucliers.
Qui a incarné aussi massivement le désir d’arpenter des espaces immenses, de savoir tout ce qui peut être appris, de dévorer tout ce qui s’offre ? Quel bel exemple que le Gargantua de Rabelais.
Certes, les dieux se sont vengés… Des petits guerriers pointus, des Thésée, Guillaume, Arthur ont vaincu les géants. Mais ils n’ont pas effacé leur présence. Ils sont encore là, au flanc de la colline de Cerne Abbas en Angleterre, dans le nom des rues et des lieux, dans les carnavals d’Europe et d’ailleurs.